NI Blog – Français

Navigateur communautaire
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
687 Visites
0 Commentaires

Les matériels sans fil de nouvelle génération vont nécessiter de nouvelles techniques qui leur donnent accès au spectre sans fil. Découvrez comment cette équipe de chercheurs de l'université KU Leuven a relevé ce défi.

Lire plus...

92 Visites
0 Commentaires

La technologie 5G est en passe de devenir la force motrice d'applications très attendues, telles que l'accès généralisé à une large bande, les véhicules autonomes et l'automatisation des usines intelligentes. Cependant, le test de la 5G est l'étape cruciale à franchir avant de pouvoir concrétiser ces applications. Trois exigences architecturales doivent être respectées afin de garantir que les matériels et réseaux 5G fonctionnent correctement.

 

Modularité​

 

Les systèmes de test de la 5G sont bien plus complexes et performants que les systèmes 4G. Les exigences d'un système 5G peuvent nécessiter qu'un système teste aussi bien les performances RF, les fréquences intermédiaires (FI) et les signaux en bande de base. Pour les composants et matériels à ondes millimétriques composés d'antennes réseau à commande de phase, il peut être nécessaire d'intégrer la gestion des faisceaux dans le système.  ​

 

La norme 5G ne cessant d'évoluer, et ce pendant encore plusieurs années, il est évident qu'une architecture de test modulaire est indispensable.

 

Pour s'adapter à l'évolution de la 5G, les ingénieurs peuvent ajouter progressivement des composants matériels modulaires tout en facilitant la réutilisation des logiciels, ce qui permet de gagner du temps, de l'argent et d'accélérer l'innovation.

Fréquence et bande passante

 

La 5G élargit la plage de fonctionnement de la technologie avec de nouvelles fréquences, des bandes passantes plus élevées et des configurations de flux plus performantes (porteuses et MIMO). En outre, elle met en œuvre les systèmes d'antenne active (AAS) et la technologie de formation de faisceaux pour obtenir des faisceaux hautement directifs et améliorer le bilan de liaison. Il devient nécessaire d'adapter les systèmes de test pour relever les défis posés par le test et la mesure des performances de ces nouvelles configurations.

 

Pour cela, il faut que les systèmes de test bénéficient de configurations multicapteurs flexibles et étroitement synchronisées, et d'agencements spatiaux soigneusement calculés, qui reposent sur une architecture de test capable de supporter le traitement en parallèle de plusieurs signaux simultanés et à bande passante élevée. La technologie FPGA est fondamentale pour répondre à ces exigences de traitement et permet de réduire la durée des test.

Traitement logiciel du signal ​

 

La technologie 5G devrait offrir un débit de données considérablement plus élevé que celui des systèmes cellulaires actuels, et ce nouveau débit requiert de nouvelles architectures de test. Il est possible de minimiser la durée des tests avec les FPGA, qui accélèrent les mesures à l'aide de processeurs FPGA temps réel. En outre, compte tenu de la flexibilité du standard 5G, le système de test doit générer et acquérir bien plus de formes d'onde et commencer à alterner à la volée entre des formes d'onde différentes.

 

Résumé

 

  • La technologie 5G soulève des défis nouveaux et considérables pour le test et la mesure.
  • La prépondérance des cas d'utilisation requiert des tests au niveau des systèmes.
  • Les exigences architecturales qui doivent être respectées pour tester la 5G incluent : la flexibilité d'un système modulaire, l'évolutivité qui permet de répondre aux besoins de fréquence et de bande passante, et les hautes performances du traitement logiciel du signal.

En savoir plus sur la 5G New Radio (NR) >>

121 Visites
0 Commentaires

La technologie sans fil 5G devrait permettre le développement d'innombrables applications fiables, riches en données et hautement connectées pour une plus grande partie de la population mondiale.

Lire plus...

153 Visites
0 Commentaires

Vous devez probablement utiliser plusieurs types de matériel pour mettre au point vos équipements de test automatique et rester efficace. Et s'il était possible de réutiliser le même matériel PXI à la place ?

 

Notre nouveau logiciel InstrumentStudio™ est l'élément essentiel d'un workflow logiciel complet qui vous permet de tirer le meilleur de votre investissement dans l'instrumentation PXI. Ce logiciel améliore considérablement le modèle d'utilisation interactif pour les instruments modulaires et facilite la mise au point pendant l'exécution de tests. En fin de compte, il simplifie le développement de votre système de test.

 

Par exemple, pour les développeurs LabVIEW qui doivent jongler entre une multitude de fenêtres, LabVIEW NXG est bien la preuve qu'un environnement unique et bien organisé facilite le travail. Au lieu de manipuler séparément chaque fenêtre de face-avant logicielle pour le PXI, vous pouvez utiliser InstrumentStudio afin de combiner ces instruments en une seule et unique face-avant logicielle intégrée et réaliser vos captures d'écran et mesures dans une seule fenêtre.

 

InstrumentStudioScreenShot (2).png

 

La conception skeuomorphique, ou la création d'une interface utilisateur (IU) logicielle qui reproduit fidèlement un objet du monde réel, est une conception d'IU valide. Cependant, elle ne doit pas vous empêcher de pousser la conception de votre IU encore plus loin si vous le pouvez.

 

Un objectif de facilité et de confort d'utilisation

 

Pour zoomer sur la face-avant logicielle d'un ancien oscilloscope PXI, il suffit de tourner un bouton virtuel avec votre pointeur de souris. Par contre, InstrumentStudio s'adapte encore mieux à l'affichage plein écran de votre PC et met à profit ce que Microsoft nous a appris sur le zoom, à savoir l'utilisation de la molette de la souris pour zoomer sur votre signal. Ce sont les petits détails qui font toute la différence.

 

InstrumentStudio a été conçu avec la facilité et le confort d'utilisation en ligne de mire. Les menus remaniés et cohérents vous permettront de localiser les paramètres dont vous avez besoin en quelques clics.

 

Scope Zoom for Blog - Looped (1).gif

 

 

Personne n'aime voir les ressources monopolisées. Si vous avez déjà travaillé avec du code et des faces-avant logicielles simultanément et sans suivre les étapes dans le bon ordre, vous connaissez probablement l'erreur « ressource déjà utilisée ». Avec les versions de driver 18.1 et ultérieures, il devient plus facile de partager les sessions de drivers entre une face-avant logicielle et un environnement de programmation. InstrumentStudio vous permet de surveiller l'état de vos instruments en cours d'exécution ou même de prendre le contrôle de la mise au point de façon interactive, pendant que la session d'instrument initiale est encore ouverte.

 

Monitor Control for Blog - Looped Final Version (1).gif

 

 

InstrumentStudio s'installe automatiquement avec les drivers NI-FGEN, NI-DMM et NI-DCPower en versions 18.1 et ultérieures. Il est également disponible en téléchargement gratuit.

 

Essayez-le ! Nous pensons qu'il vous séduira.

 

Télécharger InstrumentStudio dès maintenant >>

 

Découvrir comment InstrumentStudio révolutionnera votre façon de travailler >>

238 Visites
0 Commentaires

Avez-vous besoin d'un logiciel d'application intuitif pour gérer le déploiement logiciel, la configuration du matériel et les diagnostics ? Découvrez SystemLink™ !

 

SystemLink vous permet d'améliorer votre efficacité opérationnelle et la disponibilité de vos équipements, tout en réduisant le coût global de la maintenance des systèmes. Son interface centralisée vous permet d'automatiser des tâches, telles que le déploiement logiciel, la configuration à distance du matériel et la surveillance de l'état des systèmes.

 

32294_SystemLink_image_1200x628 (1).jpg

 

La tendance des systèmes connectés

 

Les tendances associées à l'Internet industriel des Objets, de la 5G et de l'électrification des véhicules, conjuguées aux réalités de la maintenance d'anciens systèmes distribués, incitent les entreprises à rechercher de nouvelles approches de gestion des systèmes. Les efforts de mise en œuvre de systèmes connectés et coordonnés de façon centralisée ont transformé les théories et les projets pilotes en déploiements distribués à grande échelle qui produisent des avantages substantiels.

 

Les avantages dont bénéficient alors les entreprises sont issus des résultats exploitables fournis par l'analyse des données, et permettent de maximiser la disponibilité, d'améliorer l'efficacité et d'accélérer les innovations. Dans le même temps, les entreprises doivent concilier l'adoption de nouvelles technologies connectées avec le maintien du support pour les anciens équipements à longs cycles de vie. Les systèmes qui gèrent, maintiennent et extraient des informations à partir de projets pilotes à petite échelle ou de groupes de systèmes sont relativement simples à mettre en œuvre.

 

Cependant, le prochain défi nous attend : l'évolution et la gestion des déploiements d'envergure, des différentes étapes de cycle de vie et des testeurs et nœuds distribués sur des centrales, des usines fabrication de circuits intégrés et usines. Ce défi consiste à configurer à distance les logiciels et les systèmes, gérer les données et surveiller les performances. Il s'applique à des industries telles que l'aérospatiale et la défense, les transports et la fabrication.

 

Ce qu'il faut savoir

 

Vous pouvez connecter, déployer et gérer des systèmes distribués, fournis aussi bien par NI que des tiers, par le biais d'une interface centralisée accessible n'importe où dans le monde. Ainsi, vous pouvez configurer et déployer les logiciels à distance, surveiller l'état et les performances de vos équipements, gérer les alarmes et visualiser les paramètres des applications, que vous soyez sur site ou hors site. En outre, vous avez la possibilité d'automatiser la communication des données dans des interfaces opérateurs distantes et des tableaux de bord définis par les clients.

 

Quote SystemLink (1).png

 

SystemLink s'intègre dans un workflow interopérable conçu pour répondre à tous les besoins du cycle de conception des produits et qui requiert des capacités, de l'IP d'analyse, et des paradigmes de développement à chaque étape.

 

En savoir plus sur SystemLink >>

 

345 Visites
0 Commentaires

En 2020, dSPACE mettra fin au cycle de vie de leur offre HIL actuelle, les matériels PHS. Cette fin de vie aura une incidence pour les ingénieurs de test du monde entier, et les forcent à faire un choix couteux : migrer vers la solution SCALEXIO de dSPACE ou implémenter une solution d'un autre fournisseur. Quelle que soit la décision prise, le changement nécessitera du temps, des efforts et des financements importants.

 

Nous ne voulons pas que vous soyez encore confrontés à de telles perturbations à l'avenir. Si vous êtes un utilisateur des solutions dSPACE, nous sommes conscients que nous ne sommes pas souvent amenés à dialoguer, c'est pourquoi nous souhaiterions profiter de l'occasion pour discuter avec vous du futur de vos infrastructures et modèles actuels. Nous aimerions également vous en dire plus sur notre approche basée plate-forme et pourquoi elle constitue la solution de référence pour les entreprise leaders du secteur automobile dans le monde entier.

 

Ouvrez la boite noire et faites confiance aux outils qui font fonctionner votre système de test

 

Les technologies commerciales sur étagère garantissent que vos tests reposent sur les outils les plus performants du marché, en transférant la responsabilité de l'obsolescence matérielle et des coûts de maintenance au fournisseur, vous libérant ainsi de celle-ci. Nous avons adopté des normes telles que la norme ASAM XIL pour vous permettre de continuer à tirer parti de votre infrastructure actuelle.

 

Vous devez être en mesure de personnaliser vos matériels et logiciels selon vos besoins

 

Une approche basée plate-forme tient compte de votre expertise et vous permet de personnaliser votre système avec vos outils de prédilection. En vous appropriant complètement votre système, vous ne serez plus contraints de payer pour déverrouiller des fonctionnalités ou dans le cas des services techniques, d'exploiter un système fermé.

 

Closed vs Platform .png

 

 

Vous connaissez mieux que quiconque votre système et la façon de le tester

 

Les systèmes de test basés sur une architecture ouverte peuvent vous être livrés construits selon vos spécifications et peuvent être personnalisés à mesure que les exigences de test évoluent. Les matériels conçus pour les caméras, radar et tous les types de capteurs peuvent être combinés avec vos logiciels préférés, du langage C à LabVIEW et Python, avec l'intégration de modèles de plus de 20 environnements différents.

 

Nous savons que vous devez relever le défi colossal que représentent le changement de votre système et l'apprentissage de nouveaux outils. Soyez certains de ne plus jamais vous retrouver dans une telle situation en devenant partenaire d'une entreprise qui vous rend les commandes.

 

En savoir plus >>

En savoir plus sur les solutions HIL >>

12534 Visites
0 Commentaires

Subaru a simulé les conditions de route pour le test des véhicules électriques à l'aide de la technologie HIL (hardware-in-the-loop) de NI

Lire plus...

227 Visites
0 Commentaires

En décembre 2017, le congrès IEEE GLOBECOME qui s'est tenu à Singapour a accueilli la démonstration du tout premier système de communications 5G et Beyond 5G (B5G) doté de la technologie radio Flex-Duplex temps réel développée à l'aide de notre technologie.

 

Des chercheurs de l'université Yonsei ont réussi à développer une technologie Flex-Duplex temps réel multicouche basée sur le partage des ressources radio, capable de détecter les bandes passantes non utilisées en captant les ondes radio existantes. Dans le cas de cette démo, la bande passante non utilisée se trouvait dans le spectre inférieur à 6 GHz.

 

Réduire le coût des fréquences et faire un pas de plus vers la 5G et la B5G

 

L'équipe de recherche est parvenue à doubler les vitesses de transfert au niveau réseau obtenues avec les technologies full-duplex traditionnelles en utilisant sa technologie Flex-Duplex temps réel. Les vitesses atteintes sont 4X plus rapides que celles permises par le système LTE half-duplex, sans attribution de fréquences supplémentaires.

 

En plus de réduire les coûts des enchères pour l'attribution des fréquences, la technologie Flex-Duplex nous rapproche un peu plus de la 5G et de la B5G, car la technologie multi-antennes permet également d'accélérer le transfert de données.

 

Globecom_Yonsei.jpgDe gauche à droite : Cha Han, chercheur à l'université Yonsei ; James Kimery, Directeur Marketing NI ; Chae Chan Byeong, professeur à l'université Yonsei ; Kim Soo Min, chercheur à l'université Yonsei.Pour la démonstration, l'équipe a utilisé nos matériels USRP RIO pour la détection des canaux, et nos matériels FlexRIO au format PXI pour l'émission-réception. Les données capturées par l'USRP RIO sont recueillies sur un serveur distant, au niveau duquel les chercheurs ont créé une carte des probabilités et mis en œuvre la technologie full-duplex.

 

Une équipe à la pointe des communications mobiles de la prochaine génération

 

Cette équipe n'en est pas à son coup d'essai en matière de premières démonstrations de nouvelles technologies avec notre plate-forme. En 2015, ces chercheurs ont mis à profit nos solutions avec LG Electronics, pour la première fois au monde. En 2016, l'entreprise a également présenté la technologie full-duplex à large bande ainsi qu'une technologie d'ondes millimétriques à base de lentille.

 

Ces nouvelles évolutions établissent une base solide pour permettre à la Corée d'occuper une place de leader dans la standardisation des communications mobiles nouvelle génération et la commercialisation de technologies connexes.

 

En savoir plus sur notre technologie 5G >>

 

199 Visites
0 Commentaires

Nous entamons une collaboration avec l'université de Shanghai sur un projet de banc de test 5G ultra-fiable à faible latence pour les communications V2X

Lire plus...

669 Visites
0 Commentaires

Avec l'approbation par le 3GPP des toutes premières spécifications de la 5G New Radio, le déploiement commercial de la technologie est imminent. Nous vous aiderons à le mettre en œuvre.

Lire plus...

420 Visites
0 Commentaires

Par Matteo Bambini, responsable Data Acquisition & Control Marketing — EMEIA, National Instruments

Lire plus...

2034 Visites
0 Commentaires

La finalisation des normes 5G New Radio non autonome et autonome annonce davantage de défis et de tests.

Lire plus...

3331 Visites
0 Commentaires

Tandis que les unités sous test (DUT, Device Under Test) et les équipements de test gagnent en intelligence, le rôle du logiciel continue d'évoluer. Malgré tous les débats visant à déterminer ce qui a changé et ce qui change encore, il ne faut pas perdre de vue ce qui n'a pas changé.

 

Quels que soient la taille du compte, le secteur industriel, le budget, ou le DUT, et peu importe que l'objectif soit de raccourcir le temps de mise sur le marché, de réduire les coûts, ou d'améliorer la qualité des produits, tous les responsables de test partagent le même désir, à savoir celui de standardisation. La standardisation vise avant tout à permettre de réutiliser les architectures et à augmenter la productivité des ingénieurs de test. Bien évidemment, il faut parfois « inventer la roue », mais cette opération fait partie intégrante du processus de test de produits de pointe. Cependant, il est préférable de minimiser ce besoin en standardisant autant que possible le système.

 

large.png

  

C'est un avis que partage le conseil de direction sur le test de NI, le Test Leadership Council. Une étude récente menée par des membres de ce conseil a montré que les deux plus grandes priorités au sein de leurs organismes sont en lien avec la standardisation. Chez NI, nous nous efforçons de simplifier et d'adapter au mieux nos matériels et logiciels pour la standardisation.

 

Les outils de développement productif

 

Commençons par le cœur de notre plate-forme axée autour du logiciel, LabVIEW, qui est l'aboutissement de la mission de NI qui vise depuis plusieurs décennies à proposer l'environnement de programmation le plus efficace. En mai dernier, nous avons introduit le logiciel LabVIEW NXG, doté d'un ensemble de fonctionnalités qui mettent au premier plan les applications de mesure interactives et de bureau. La dernière version de LabVIEW NXG est destinée aux ingénieurs qui écrivent du code destiné au test automatique en production et à la validation automatique de matériel. En tirant parti de cette version, les ingénieurs peuvent :

 

  • Écrire des logiciels évolutifs avec une programmation orientée objet pour créer et manipuler des classes
  • Construire des applications modulaires et des bibliothèques de manière efficace, et les partager pour simplifier la gestion d'application
  • Limiter la refactorisation du code en bénéficiant d'une intégration facilitée de code de test LabVIEW NXG dans des applications existantes à l'aide de l'adaptateur TestStand 2017
  • Mettre en place des mesures plus rapidement à l'aide d'une palette visuelle de reconnaissance et de configuration des systèmes matériels.
  • Accéder aux données depuis n'importe quel navigateur Web ou appareil mobile sans installer de plugin supplémentaire

  

 La réutilisation du code

 

La standardisation logicielle repose en majeure partie sur les capacités de réutilisation de code pour les tests de composants individuels. À mesure que les développeurs LabVIEW commencent à partager leur temps entre LabVIEW NXG et LabVIEW 2017 en fonction de l'étape de test, la priorité absolue sera de garantir la compatibilité et l'interopérabilité des deux bases de code. À cette fin, NI travaille sur trois fronts différents :

 

  1. Les packages—Nous avons adopté un format de fichier standard de l'industrie, le pkg, pour l'installation et la distribution de logiciels. Qu'il s'agisse de leur livraison par NI ou de leur installation par les développeurs, l'ambition à long terme pour tous les logiciels est de généraliser l'utilisation de ce format, pour LabVIEW comme pour les drivers, les compléments logiciels de tiers ou les bibliothèques de réutilisation de code créées par les développeurs eux-mêmes.
  2. Les bibliothèques—Les améliorations apportées profitent également aux outils qu'utilisent les développeurs pour créer et gérer les composants de leurs logiciels et packages. Les bibliothèques aident les développeurs à gérer les dépendances et à définir des espaces de noms de manière explicite. Elles peuvent être construites en toute facilité et automatiquement de manière indépendante, et permettent de créer simplement des applications divisées en composants, puis de les mettre à jour et les corriger en éliminant le besoin de les reconstruire.
  3. Le format—Nous avons intégré la fonctionnalité présente dans les versions LabVIEW 2014 et ultérieures qui permet aux développeurs de construire des packages dans le même format, facilitant ainsi la réutilisation du code dans les deux versions.

 

large (1).png

 

Des points de départ de haut niveau

 

NI met un point d'honneur à standardiser les logiciels et matériels car ce sont eux qui vous permettent de consacrer votre temps aux activités les plus importantes pour votre entreprise : l'innovation et la différenciation. Dans ce sens, NI a créé les configurations NI ATE. Elles permettent de simplifier et de standardiser l'infrastructure mécanique, électrique et sécurisée d'un système de test, et donc de supprimer tout besoin de vous attarder sur ces phases du travail critiques mais non différenciatrices.

 

Il en va de même pour les logiciels. NI fournit TestStand comme solution pour le séquencement de code et la standardisation des rapports générés, LabVIEW et LabWindows™/CVI pour la rédaction de code, DIAdem et des outils de tiers pour l'analyse de données, et SystemLink™ pour le déploiement. Et ce n'est que le début. Nous avons décidé d'explorer toutes les possibilités, de l'expérience personnalisable selon vos besoins pour la configuration des instruments et la corrélation des mesures, jusqu'aux frameworks de code préconstruits pour les architectures de test hautement abstraites. Restez à l'affût des nouveautés !

 

 Des besoins de test en constante évolution

 

Le test évolue, et votre travail continue de se complexifier.  Les outils dont vous dépendez doivent évoluer au rythme des exigences liées aux unités sous test plus intelligentes. Aucune autre entreprise que NI n'a tant à cœur de vous aider à atteindre vos ambitions de standardisation, de la conception jusqu'au test en production. C'est là tout le pouvoir d'une approche basée plate-forme qui s'aligne avec vos intérêts.

 


The mark LabWindows is used under a license from Microsoft Corporation. Windows is a registered trademark of Microsoft Corporation in the United States and other countries.

742 Visites
0 Commentaires

Rapide, flexible et déployable sur le Web

Lire plus...

1488 Visites
0 Commentaires

 

EuMW banner.jpg

 

Les ingénieurs qui travaillent sur les technologies sans fil sont confrontés à un grand défi technique : comment prototyper les systèmes de communications sans fil de prochaine génération et des produits de plus en plus connectés dans l'environnement concurrentiel et en constante évolution de l'industrie des communications ? La conférence EuMW 2017 à Nuremberg est un événement de six jours sur le thème des technologies hyperfréquences pour nous permettre de mesurer l'impact de ce défi technique sur l'industrie et sur le travail des ingénieurs.

 

L'EuMW 2017 abordera les sujets suivants :

 

Prototypage 5G : les progrès réalisés

 

La 5G continue de faire parler d'elle alors que, partout dans le monde, les entreprises de ce secteur relèvent les unes après les autres le défi de développer un réseau sans fil 5G. L'engagement de NI avec les acteurs à la pointe du prototypage 5G a permis le développement de systèmes MIMO d'une efficacité spectrale record, avec notamment l'un des sondeurs de canal d'ondes millimétriques les plus rapides jamais conçus.

 

NI à la conférence EuMW : Nous proposerons la démonstration d'un prototype « over the air » (OTA) temps réel à 28 GHz conforme aux spécifications 5G de Verizon. Nous dévoilerons également un partenariat qui favorisera la recherche dans le domaine des communications sans fil ultra-fiables et à faible latence, pour l'enregistrement et la diffusion de vidéos mobiles. Suivez l'événement en direct avec @NIglobal.

 

5G EuMW.jpeg

 

Le test de fusion de capteurs : l'une des composantes clés de la course aux véhicules autonomes

 

Tandis que les constructeurs automobiles se livrent bataille pour être les premiers à lancer des véhicules autonomes, les capteurs tels que les caméras, lidars, GNSS, et radars augmentent considérablement la complexité du test automobile. La vitesse d'évolution de cette tendance industrielle est telle que des événements comme l'EuMW nous aident à suivre les progrès en termes de rapidité et sécurité des tests de fusion de capteurs. Les constructeurs automobiles dépendent fortement de ces informations pour rester concurrentiels dans l'évolution vers des véhicules autonomes plus connectés.

 

NI à la conférence EuMW : Nous ferons la démonstration d'une solution de test de système d'aide à la conduite automobile (ADAS), développée en collaboration avec le consortium allemand ADAS IIT, et destinée aux radars à courte et longue portée à 76-81 GHz. La solution est basée sur la plate-forme d'instrumentation modulaire PXI standard de l'industrie. Les capacités de cadencement, de déclenchement et de synchronisation du PXI, couplées à des instruments du CC à la RF et les interfaces de bus de type CAN, font de ce système la solution idéale pour le test de la fusion de capteurs. Suivez l'événement en direct avec @NIglobal.

 

La salle dédiée à la MicroApps accueillera Paul Khanna, éminent ingénieur chez NI, qui abordera les techniques de test hautes performances pour les capteurs radar automobiles le mercredi 11 octobre à 12h30.

 

ADAS_iiT_Sensor_Fusion.png

 

Le logiciel : la solution pour innover plus rapidement et intelligemment en conception et test hyperfréquences

  

Tandis que les capacités sans fil sont peu à peu intégrées à un nombre croissant de produits, les fabricants ont besoin de tester un plus grand volume de matériel connecté. Pour cette raison, il est très important de concevoir, déployer et maintenir efficacement les systèmes de test automatique du sans fil. Un logiciel de développement productif est essentiel pour réussir à créer efficacement des systèmes de test.

 

NI à la conférence EuMW : À l'occasion de NIWeek 2017, nous avons annoncé LabVIEW NXG 1.0, la nouvelle génération du logiciel de développement de systèmes LabVIEW. LabVIEW NXG permet d'accélérer le développement et le déploiement de systèmes de test automatique en proposant les fonctionnalités suivantes : des exemples guidés et spécifiques à chaque instrument ; la réutilisation des tests et des fonctions ; l'exploration des données d'ingénierie ; la possibilité de construire des librairies évolutives ; la visualisation des données à distance.


Suivez l'événement en direct avec @NIglobal.

 

Vous allez à l'EuMW ?

 

We hope to meet you there! Come visit us at Stand 124  and in the MicroApps Theater .

 

Follow EuMW news with us: @NIglobal