NI Blog – Français

Navigateur communautaire
Balises les plus utilisées
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Simulation réelle : Subaru réduit la durée de développement des tests pour les véhicules électriques

Généralement, les ingénieurs vérifient les performances et la sécurité des véhicules sur des pistes d'essai ou des voies publiques une fois que la voiture est prête. Cependant, la demande croissante de véhicules électriques associée au calendrier de test serré ajoutent à la complexité du défi que constitue depuis longtemps le test sur route, avec notamment les changements météorologiques et l'état variable des conditions de route. Par conséquent, les difficultés posées par le test s'accroissent — et le travail des ingénieurs devient plus délicat.

 

Pour raccourcir les cycles de développement et faire face au besoin de réduction des coûts, des acteurs majeurs de la construction automobile tels que Subaru utilisent les technologies HIL (hardware-in-the-loop) de NI pour réduire la durée et le coût des tests en simulant les tests sur route par logiciel.

 

Subaru a substitué les routes utilisées pour les tests de validation par une solution NI de simulation HIL construite à partir des produits PXI de NI et le logiciel LabVIEW. Cela permet d'éliminer les facteurs environnementaux et de tester pleinement et efficacement le contrôleur embarqué d'un véhicule avant d'exécuter des diagnostics réels sur le système complet.

 

Subaru Quote - French.png

 

 En simulant les conditions de route, Subaru a réduit les coûts d'achat à un tiers de ceux des autres solutions et maintenu les coûts de développement logiciel à un sixième de ceux d'un développeur externe.

 

Mais Subaru est allé encore plus loin. Le constructeur a muni sa solution de test de véhicules d'un dynamomètre piloté par contrôleur et du logiciel CarSim de simulation de la dynamique des véhicules, permettant de créer des conditions de charge équivalentes à celles produites sur les routes réelles.

 

Subaru image final.jpeg

Les valeurs calculées sont transmises en temps réel au système HIL NI pour créer un contrôle en boucle fermée entre les modèles des deux systèmes. Cela permet au système d'interaction HIL d'appliquer la charge adéquate au véhicule tout au long des tests.

 

Contrairement aux solutions à base de « boite noire » proposées par les autres fournisseurs, Subaru a choisi de construire son propre système HIL. En plus des avantages apportés pour ce projet, Subaru peut réutiliser ce système pour les prochaines séries de tests de validation. Par exemple, Subaru prévoit d'utiliser ce système de test comme outil de contrôle de qualité durant les phases finales du développement de véhicules électriques, puis d'étendre son utilisation à tous les types de véhicules. En adoptant ce système, Subaru s'attend à réduire de moitié le nombre d'heures de travail.

 

Découvrir comment NI développe des systèmes HIL pour la simulation et le test automobile >>

 

En savoir plus sur le test automobile de Subaru >>