Discussions au sujet de NI LabVIEW

annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Fréquence d'échantillonage et relais électromagnétique

Highlighted

Bonjour à tous,

 

Dans le cadre d'un projet de réalisation de banc de test pour des relais électromagnétiques, j'utilise LabVIEW et un DAQ USB 6212 - NI.

 

J'aimerais récupérer la fréquence d'échantillonnage du DAQ sur LabVIEW afin de réaliser des mesures sur les temps de basculement des contacts (puis de rebonds).

 

En fait, il serait intéressant de déterminer le temps qui s'écoule entre l'alimentation de la bobine et la fermeture du contact (passage d'une résistance infinie à 0). Ce serait également plus intéressant de pouvoir compter les fronts de l'horloge, entre le moment où la bobine est alimentée et le mouvement du contact, que d'utiliser une fonction oscilloscope.

 

Je suis encore novice sur le logiciel...

 

Merci par avance pour votre aide.

0 Compliments
Message 1 sur 2
209 Visites
Highlighted

Bonjour,

Ce n'est pas quelque chose que j'ai déjà fait mais je te donne quand même la direction que je prendrais.

J'irais vers les compteurs de la carte puisque c'est ce qu'il y aura de plus précis. Les compteurs vont détecter des fronts de tension, il faudra donc faire passer un signal à travers le contact du contacteur testé. Le soucis c'est que ça base les mesures sur la tension traversante et donc des arcs électriques risquent d'être interprétés comme des rebonds du contact. 

 

La première mesure est le temps écoulé entre la mise sous tension de la bobine et la fermeture du contact. ça peut être calculé avec une tâche "TwoEdgeSeparation". Utilises MAX pour tester avant de te lancer dans le code. A une entrée PFI il y aura le signal alimentant la bobine. A une autre entrée PFI il y aura le contact.

 

La seconde mesure est le rebond du contact. Il y plusieurs solutions. "TwoEdgeSeparation" donne le temps entre deux fronts. "SemiPeriod" donne la durée du contact fermé, puis la durée du contact ouvert avant de se refermer. 

 

 

Quelque soit la méthode choisie il faut faire attention aux valeurs max de tension et courant admises par le NI-6212. Un simple diviseur de tension peut être suffisant. Si tu utilises trop d'intermédiaires (des amplificateurs par exemple) il y a un risque de fausser la mesure. 

 

Yddet

0 Compliments
Message 2 sur 2
90 Visites