Discussions au sujet de NI LabVIEW

cancel
Showing results for 
Search instead for 
Did you mean: 

CLD préparation

Solved!
Go to solution

salut à tous,

Content de lire tes retours.

Je pense que le retour pour l'anglais était pour R3g.

 

Pour répondre à ta


GSXR100045 a écrit :

Dans  tous les exemples CLD je n'ai pas vu l'utilisation du QDMH, souvent c'est une boucle While, diagramme d'état, VGF Timer, Définition de types mais maintenant j'ai compris que le but c'est d'en faire un cadencement logiciel et de placer dans les bons endroits dans les différentes parties de code. 

 


Les exemples commencent à avoir quelques années... les solutions aussi!

Le but du CLD est de démontrer savoir utiliser un modèle de conception de type machine à états.

 

La transcription en LabVIEW peut être réalisée avec une

  1. state machine (avec énum ou string) donc une seule boucle
  2. ou deux boucles (producteur/consommateur avec une structure évènementielle) et ou avec FIFO queue.

Il me semble très difficile en partant d’une feuille vierge de réaliser en 4h la solution N°2 (qui est la solution que je préfère)

  • une structure producteur/consommateur avec file d’attente (queue) et structure event
  • gestion complète des erreurs entre les 2 boucles
  • documentation
  • cadencement des actions
  • et coder les spécifications du CLD.

Voilà pourquoi avant l’arrivée des exemples de projets LabVIEW (producteur/consommateur, QDMH, GMF, et autres) cette solution n’était pas plus développée.

Il m’arrive de conseiller des personnes, dans l’objectif du CLD. Mon avis est d’utiliser les exemples de projets, et principalement le GMF (j’ai écrit un post sur mon blog sur le sujet).

A+

banniere Luc Livre NXG Champion.png

Luc Desruelle | Mon profil | Mon blog LabVIEW
Auteur livre LabVIEW : Programmation et applications - Introduction à LabVIEW NXG
Certified LabVIEW Architect (CLA) & Certified TestStand Developper (CTD)
LabVIEW Champion

0 Kudos
Message 21 of 23
(2,340 Views)

Bonjour Luc,

 

Non je n'ai aucun de problème avec les différents modèles de conceptions (producteur/consommateur, GMF, évènement etc..) car je les utilise fréquemment dans mes projets mais je préfère quand même suivre LabVIEW CORE 3 et un module dédié : Examens de certification pour avoir les bases nécessaires dans la préparation du CLD. Je renouvelle encore mes remerciements pour ton temps précieux que tu te consacres sur ce forum pour nous apporter de très précieux conseils.    

 

 

 

  

0 Kudos
Message 22 of 23
(2,335 Views)

Desruelle_luc a écrit :

si tu veux mes conseils : le but du CLD est de faire un code qui permet de passer d'un état à un autre. Chaque section de code détermine la « transition » suivante et donc l’état suivant à réaliser. La transition est générée soit par action sur un bouton soit par cadencement temporel.

 

> utilise le projet QDMH (en français le GMF), la structure event gère alors les transitions sur action utilisateur donc l'arrêt rapide par bouton stop. (Tu as donc une structure évolutive, documenter, standard,...)

> il faut comprendre le cadencement d'action : le logiciel doit réaliser une action périodique, le VI permet lors de chaque appel de définir « l'objectif », soit l’heure du prochain déclenchement.

> bien documenter tous les VIs, avec icone et CTRL+H

> une IHM propre et simple. Utiliser typdef

> bien documenter les objets de la Face-avant (clic droit infobulle, et gamme des données)

 

Avec cela...


Avec cela..... Smiley Wink

si vous avez besoin de plus d'infos... je vous conseille un nouvel ouvrage pour apprendre LabVIEW : LabVIEW - 3e éd. - Programmation et applications, dont je suis maintenant co-auteur du livre.

 

Le livre vous « raconte une histoire » qui vous apprend progressivement au fil des pages à compléter un code LabVIEW. Il vous permet ainsi de réaliser une application utilisable directement pour vos projets (l’ensemble du code est téléchargeable) :

  • Modèle d’architecture  de type producteur/consommateur avec structure évènementielle (QMH) ;
  • Organisation de l’arborescence Windows des fichiers ;
  • Gestion du projet LabVIEW (lvproj) ;
  • Réalisation des icônes, et des fonctions en respectant les règles de National Instruments ;
  • Gestion des erreurs ;
  • Réalisation d’un code de pilotage d’une carte d’acquisition (DAQmx) et configuration depuis MAX ;
  • Réalisation d’un driver de pilotage d’un instrument de mesure RS232 et GPIB, et incorporation dans l’application principale ;
  • Rendre configurable les paramètres de l’instrument et de l’application depuis un fichier ini ;
  • Réalisation d’une Interface Homme Machine (IHM) simple mais performante et esthétique ;
  • Traitement mathématique des mesures pour filtrer et calculer la valeur moyenne ;
  • Sauvegarde des mesures dans un fichier tableur;
  • Réalisation d’un rapport d’essai sous Excel, avec mise en forme et directement imprimable ;
  • Générer l’exécutable.

je crois que cette histoire est "librement" inspirée de l'exam Cetifié LabVIEW Développeur... dit CLD... A+

banniere Luc Livre NXG Champion.png

Luc Desruelle | Mon profil | Mon blog LabVIEW
Auteur livre LabVIEW : Programmation et applications - Introduction à LabVIEW NXG
Certified LabVIEW Architect (CLA) & Certified TestStand Developper (CTD)
LabVIEW Champion

0 Kudos
Message 23 of 23
(2,017 Views)